Une monnaie locale complémentaire : oui mais pourquoi ?

Unknown

A quoi ça sert les monnaies locales (complémentaires) ?

Une simple question et des réponses souvent obscures : j’admets avoir un peu pataugé sur ce sujet il y a encore quelques mois… Le film Demain a définitivement réussi à me convaincre de leur nécessité dans un contexte de crise et de marché financier déréglé et immoral. Je vous invite d’ailleurs à regarder ce documentaire qui présente des éléments de réponse au dérèglement climatique (et humain), intrinsèquement liés entre eux : c’est un travail pédagogique admirable répondant à des questions simples par des initiatives concrètes – incroyable exemple de démocratie participative en Islande.

Un des réalisateurs pose cette question, toute bête (enfin… pas aussi bête qu’elle en a l’air) :

Comment crée-t-on de la monnaie ?

Réponse : par l’emprunt (en sachant que les banques prêtent de l’argent qu’elles ne possèdent pas forcément et c’est là le travers du système). 95% de la monnaie est scripturale (informatique en fait), donc immatérielle et basée sur le crédit – les 5% restants sont les pièces et les billets que nous connaissons.

Pour faire court et schématique, les banques s’engraissent avec les reconnaissances de dettes des pauvres (la crise des subprimes en est la parfaite illustration) et ce sont les Etats (donc les citoyens et parfois les pauvres eux-même) qui renflouent les caisses des banques tombées en… banqueroute – avec épongeage automatique des dettes, ça va de soi dans un monde financier sans foi ni loi.

Les monnaies locales, elles, se basent sur des finances plus éthiques et relocalisées en permettant une meilleure circulation de l’argent sur un territoire donné et des répercussions directes dans l’économie locale (maintien des emplois, dynamique des échanges locaux, etc. – cf. schéma ci-dessous). Elles viennent en complément du marché mondialisé, qui demande à être réguler, et permettent d’assurer une certaine sécurité aux acteurs de ce marché local.

Unknown2

A Besançon et en Franche-Comté, la pive est née (et a besoin de petits coups de pouce) :
https://www.arizuka.com/fr/projects/la-pive-monnaie-comtoise

Et il en existe d’autres partout en France : par ici la carte des monnaies locales françaises !

A vous de voir !

Audrey

Publicités